mardi 7 septembre 2021

Le conseil


Si j'étais Salah Abdeslam, je ne dirais pas un mot, ce qu'il a très bien fait jusqu'à présent, et je demanderais à ne pas assister au procès, ce qu'il a parfaitement le droit de faire.

***

Il ne parlera pas car il sait qu'il y a des choses bien pires que la mort...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues