lundi 9 janvier 2017

LES PROPHÈTES


Ah qu'ils sont doux les mots scandés par les prophètes
Pour celles et ceux qui ont le cœur à la fois
Pur et vertueux Ils paraissent quand le froid
S'empare du monde et que rien n'est à la fête

Ce sont eux qui font se lever l'insatisfaite
Foule des justes et fléchir des plus grands rois
Les genoux Sans eux le peuple perdrait la foi
Et serait accablé des plus basses défaites

Ils sont parmi nous nous qui sommes pourtant sourds
À leur voix et qui ne comprendrons leur très lourd
Enseignement que quand il sera bien trop tard

Ouvre les yeux et les oreilles car ton tour
Viendra un jour aussi et tes plus beaux atours
Ne te seront d'aucun secours dans le long soir

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Nombre total de pages vues